Comment bien choisir son mobil home d’investissement sur Homineo-gestion.com ? 

par Dev
0 commentaire
choisir son mobil home

Pour qu’investissement rime avec rentabilité, il est nécessaire d’accorder beaucoup d’importance aux spécificités / qualité du mobil home. En effet, le choix d’un mobil home d’investissement ne se fait jamais au hasard. 

Les mobil homes se déclinent en une infinité de marques, de modèles, de tailles…Il est également possible de choisir entre un mobil home neuf ou d’occasion. Vous trouverez ici toutes les informations dont vous aurez besoin pour réussir, à coup sûr, votre investissement. 

Quel mobil home d’investissement choisir ? 

Avant de passer à l’achat, il est nécessaire de bien définir son budget. Le prix d’un mobil home neuf dépend de son volume et des options/équipements présents et peut aller de 20 000 euros à plus de 50 000 euros. Les mobil homes d’occasion sont moins chers puisque, selon les experts, ce bien perd, en moyenne, 15 % à 20 % après un an. 

Il est également possible de choisir entre un mobil home entrée de gamme, un mobilhome milieu de gamme et un mobil home haut de gamme. 

Bref, concernant le budget, il faut compter entre 15 000 euros et 30 000 euros pour un mobil home d’occasion. 

Les critères de choix d’un mobil home d’investissement

  1. En ce qui concerne le volume : 

Vous pouvez choisir entre les petits, les moyens et les grands mobil homes. La surface habitable est variable et peut aller de 15 m2 à 55m2. 

A noter que le volume ou la superficie d’un mobil home ne peut pas excéder les 40 m2 en France. C’est la surface maximale autorisée pour installer un mobil home sur une parcelle de 70 m2 à 120 m2. Au-delà de ce volume, le déplacement devient difficile et risqué. 

La taille à choisir dépend du nombre de résidents (donc du nombre de chambres), de la superficie du terrain sur lequel il sera installé (De manière générale, la taille du mobil home ne doit pas excéder 30 % de la surface totale du terrain) et des équipements / installations extérieurs (par exemple possibilité d’installer une terrasse). 

Bref, choisir la surface de son mobil home d’investissement n’est pas anodin puisque vous devez prendre en compte la taille de la parcelle, le nombre de pièces et le nombre d’occupants. 

  1. En ce qui concerne l’aspect extérieur : 

Pour attirer des locataires et pour séduire les clients, la configuration extérieure et le design de votre mobil home d’investissement doivent être plaisants. Voilà pourquoi il est nécessaire de bien choisir la couleur de la peinture, le nombre de fenêtres / portes, la présence d’une terrasse ou d’un auvent. 

  1. En ce qui concerne l’aménagement intérieur :

Les mobil homes sont généralement composés de nombreuses pièces, un petit salon ou un séjour avec kitchenette, des chambres et une toilette / salle de bains. 

Il existe également deux types d’agencement : l’agencement classique et l’agencement panoramique. 

L’agencement classique comporte un salon ou un séjour au centre avec un canapé ou des fauteuils, une cuisine et des chambres de chaque côté. 

Ce type d’agencement est parfait si vous souhaitez louer votre mobil home à des occupants qui cherchent une certaine intimité. 

Quant à l’agencement panoramique, il offre plus de confort et plus de lumière naturelle. Le salon, dans ce cas, est dans l’une des extrémités du mobil home et la / les chambres de l’autre côté.

  1. En ce qui concerne la disposition pour la cuisine : 

La disposition la plus répandue est celle de l’agencement classique. La cuisine donne sur le séjour. C’est la disposition en U ou à « l’américaine ». Vous pouvez aussi choisir la disposition en L (kitchenette intégrée au séjour), la disposition en longueur (cuisine entre le séjour et les chambres), la disposition vers l’extérieur (pour les mobil home de luxe : La cuisine est dotée de larges ouvertures vers l’extérieur du mobil home) et la disposition en pièce à part (la cuisine est une pièce à part entière). 

Quel emplacement pour son mobil home d’investissement ? 

Comme vous le savez, le mobil home ne peut être installé que dans certains endroits (parc résidentiel de loisir, villages de vacances, campings). 

Pour maximiser vos chances de réussir, nous vous conseillons de l’installer dans un camping étoilé. Les campings restent les emplacements parfaits pour séduire les locataires et pour bénéficier d’un prix de location avantageux. 

L’un des points les plus importants est la période d’ouverture du camping. En effet, bien que certains campings ouvrent leurs portes quelques semaines, d’autres sont accessibles toute l’année. 

Le mobil home ne peut être installé sur un terrain privé en France. L’investissement dans les mobil home a le vent en poupe. Voilà pourquoi les places disponibles se font de plus en plus rares. IL faut compter entre 2 000 euros et 5 000 euros/an pour louer une parcelle.  

La rentabilité de votre investissement dépend donc, non seulement, de l’état de votre mobil home, mais aussi de son emplacement. 

Nous vous conseillons de privilégier les campings haut de gamme qui proposent un large panel de prestations et des activités intéressantes. 

Souvenez-vous aussi que certains campings n’autorisent pas la sous-location, que durant certains mois de l’année et que d’autres n’ouvrent pas toute l’année. 

Vérifiez donc le contrat de location avant de vous engager pour éviter les mauvaises surprises. 

Comme évoqué précédemment, la demande en parcelles est en forte hausse. Les prix de location peuvent aussi être abusifs. Prenez donc votre temps pour bien comparer les offres. 

5 conseils pour bien investir dans un mobil home

Le mobil home est la meilleure alternative aux biens immobiliers classiques et onéreux. Il reste le meilleur moyen d’investir son argent, intelligemment et à moindre frais. 

  1. Trouver le terrain et signer le contrat de location 

Il est possible d’installer son mobil home d’investissement, uniquement dans les villages de vacances, les campings et les parcs résidentiels (Article R111-42). 

La législation française interdit son installation sur un terrain privé. Vous avez, après une recherche minutieuse, trouvé une parcelle qui vous intéresse ? Vient le moment de signer le contrat de location. 

Un contrat doit être signé entre vous (propriétaire et investisseur) et le gestionnaire du terrain. Le contrat, bien qu’il ne soit pas obligatoire, vous permet d’éviter tout conflit et de protéger vos droits et ceux de vos locataires.

  1. Bien négocier son achat 

Vous pouvez choisir entre les mobil homes entrés de gamme, milieu de gamme et haut de gamme. 

Le prix varie de 10 000 euros à plus de 50 000 euros. Les frais de transport sont à votre charge. 

Si vous souhaitez faire baisser légèrement le prix d’achat, nous vous conseillons de négocier les équipements ou les accessoires annexes. 

  1. Se renseigner sur les différentes taxes

Parmi les taxes, on peut citer : le droit d’entrée qui est imposé par le camping (de 1 500 euros à 5 000 euros). Cette taxe correspond aux prestations que propose le camping (raccordements, mise en place du mobil home, calage, équipements offerts…). 

Il existe aussi la taxe de séjour (souvent incluse dans le loyer annuel de la parcelle) et l’assurance (assurance contre les dégâts des eaux et contre les incendies). 

  1. Rentabiliser la location de son mobil home d’investissement

La location d’un mobil home nécessite l’accord du propriétaire du terrain (camping ou PRL). 

Si vous souhaitez mettre en location votre bien en saison estivale vous pouvez choisir les propriétaires qui proposent des systèmes de gestion de location (accueil de vos locataires, nettoyage, entretien, état des lieux etc…). 

  1. Faire appel aux plateformes d’investissement en mobil home 

Plusieurs plateformes comme Homineo-gestion.com, proposent non seulement la vente de mobil homes, de camping-cars et de caravanes à prix attractifs, mais aussi la gestion sécurisée de votre investissement. 

Vous pouvez donc mettre en location votre bien et recevoir des offres directement sur la plateforme, aussi mettre en vente votre mobil home. 

Déléguer la gestion de son investissement immobilier à des experts, c’est profiter d’un suivi personnalisé de A à Z, d’une protection lors de l’achat, de la location et de la vente, et d’un gain de temps précieux. Alors, pourquoi s’en priver !

Facebook Comments